Archives du mot-clé indienne

Horloge Indienne

Horloge Indienne est un logiciel français d’astrologie de Bernard Villemin et Philippe Georges. Il fonctionne sur les PC équipés du système d’exploitation Windows (de Windows 95 à Windows 8).

Dans la gamme des logiciels d’Uranie Software, Horloge Indienne est spécialisé dans l’astrologie indienne et plus particulièrement dans le système d’interprétation du Vimshottari Dasa cher à Krishnamurti et Jean Déthier (KP System). A ce titre il reprend les fonctions d’astrologie indienne présentes dans le logiciel Horloge Astrale ainsi que la fonction d’horloge en temps réel et en temps accéléré.

Ses principales fonctions:

  • Carte du ciel en cercle ou en carré
  • Périodes planétaires indiennes
  • Tableau des significateurs en astrologie indienne (KP System)
  • Bhimmashtakavarga
  • Divisions zodiacales
  • Horloge en temps réel et accélérée

Carte du ciel en forme de carré:

Horloge_indienne1

 

Tableau des significateurs:

Horloge_indienne2

 

Périodes planétaires:

Horloge_indienne3Le logiciel permet d’imprimer rapidement toutes les infos d’un thème en un seul fichier:

Horloge_indienne4

 

 

 

 

Horloge Astrale

horloge_astrale_logoHorloge Astrale est un logiciel français d’astrologie de Bernard Villemin. Il fonctionne sur les PC équipés du système d’exploitation Windows (de Windows 95 à Windows 8).

Dans la gamme des logiciels d’Uranie Software, Horloge Astrale est logiciel généraliste à l’aise avec l’astrologie occidentale traditionnelle comme avec l’astrologie indienne.

Ses principales fonctions:

  • Carte du ciel en astrologie occidentale, sidérale et indienne
  • Synastrie
  • Thème de Révolution solaire et de Révolution lunaire (avec ou sans prise en compte de la précession)
  • Thème de Directions primaires, secondaires et tertiaires
  • Thème de Profection
  • Tableau des fridaires
  • Périodes planétaires indiennes
  • Tableau des significateurs en astrologie indienne
  • Recherche des rétrogradations de Mercure sur une année ainsi que les progressions de Mercure sur le thème natal
  • Recherche des phases de la Lune sur une année  ainsi que les progressions des Lunaisons sur le thème natal
  • Recherche des éclipses sur une année
  • Recherche des périodes d’entrée en signes des planètes de 1600 à 2200 (module Nostra)
  • Rectification de l’heure de naissance avec la Trutine d’Hermès

Le logiciel arbore une barre de menu semblable aux autres logiciels de la gamme.

horloge_astrale_menu

Le menu Nouveau Thème permet d’ouvir un premier ou un deuxième thème déjà enregistré

horloge_astrale_ouvrir

ou de saisir un nouveau thème avec la même ergonomie.

horloge_astrale_entrer

Le menu comporte également une option intéressante qui permet de lancer l’impression de toute une liste de thèmes présélectionnés

horloge_astrale_serie

Voici la représentation habituelle d’une carte du ciel :

horloge_astrale_carte_natale

Le menu Carte permet d’afficher un des deux thèmes mis en mémoire, de les superposer, d’en faire un thème composite ou encore de les afficher en « domitude »

horloge_astrale_menu_carte

Le menu Horloge propose d’afficher la carte du ciel du moment qui s’actualise automatiquement chaque minute. Une version « accélérée » est proposée :

horloge_astrale_horloge

En modifiant l’année, le mois, le jour, l’heure ou encore la minute, la carte est automatiquement actualisée, ce qui peut être une aide précieuse au choix d’un thème d’élection.

Le menu Coordonnées affiche une fenêtre qui propose différents onglets : longitudes, coordonnées, aspects, dominante, dignités célestes ou encore Parts :

HarmonieAstraleDignites

Un grand atout du logiciel est sa prise en compte de l’astrologie indienne. Horloge Astrale fournit les outils dont les étudiants de Denis Labouré ont le plus besoin: thème carré, périodes planétaires, significateurs, DC :

horloge_astrale_carre

horloge_astrale_menu_kphorloge_astrale_menu_dc horloge_astrale_pp

Les seuls réglages en astrologie indienne concernent le choix de l’aynanamsa :

horloge_astrale_zodiaque

Attention à ne pas oublier de choisir son zodiaque sidéral avant de lancer le module d’astrologie indienne ! Horloge Astrale, comme d’autres logiciels, ne bascule malheureusement pas d’un zodiaque à l’autre automatiquement.

Les Périodes planétaires sont uniquement calculées sur une année de 365 jours.

Un autre atout d’Horloge Astrale réside dans son module de calcul de la Trutine d’Hermès dans le cadre de la rectification d’une heure de naissance. Peu de logiciels proposent ce calcul, et Horloge Astrale a dû être le premier sans doute à le faire. Il suffit d’entrer le nombre de mois de grossesse et le lieu de conception pour obtenir un tableau des différentes heures possibles avec différentes durées de gestation:

horloge_astrale_trutine

Autre atout: les directions primaires. Mais ici il ne s’agit que d’afficher le thème des Directions primaires pour une date donnée. Pour la recherche de dates il faudra utiliser un autre logiciel de Bernard Villemin, Prévisions Astrales.

 

Le discours du destin : La pratique de l’astrologie à Bénarès, de Caterina Guenzi

 

Le discours du destin : La pratique de l'astrologie à Bénarès

 

La bonne surprise de l’année 2013 ne vient pas d’un manuel d’astrologie mais d’un ouvrage d’ethnologue publié dans la collection « Bibliothèque de l’Antropologie » des éditions du CNRS. Le discours du destin est en effet un remaniement de la thèse de doctorat en Anthropologie Sociale et Ethnologie de Caterina Guenzi consacrée au travail des astrologues de Bénarès.

On connaît l’importance que revêt l’astrologie en Inde dans tous les milieux, y compris universitaires et gouvernementaux.  Caterina Guenzi nous offre d’entrer chez les astrologues de Bénarès de manière passionnante.

Le matériau ethnographique a été recueilli de 1999 à 2008. Une cinquantaine d’astrologues ont été rencontrés, dont une douzaine ont été suivis de plus près. L’auteur pouvait filmer les séances de consultations qui sont bien souvent publiques en Inde.

A travers cet ouvrage vous découvrirez le quotidien des astrologues indiens de Bénarès dont le travail ne se limite pas à la lecture du thème natal ou horaire mais également aux remèdes à apporter au consultant.

L’auteur n’est pas astrologue et ne vous propose pas un cours d’astrologie indienne, mais vous découvrirez certaines techniques et certains interrogations des indiens avec intérêt. Vous apprendrez ainsi à vous découvrir ou non « mangalik », ce qui vous incitera à trouver un partenaire affecté du même défaut afin d’annuler la mauvaise influence de Mars.

A lire absolument, surtout si l’astrologie indienne vous intéresse.

Le discours du destin

La pratique de l’astrologie à Bénarès
de Caterina Guenzi

CNRS Editions, 2013, 443 pages, 27 €
ISBN 978-2-271-07713-4

Achetez ce livre sur Priceminister

Table des matières:

  • Sommaire
  • Introduction
  • Première partie: Institutions
    • Chapitre 1: La discipline cosmologique – Le jyotisa et ses branches
    • Chapitre 2: Faculté de prévoir – L’astrologie dans les universités
    • Chapitre 3: Profession religieuse, profession libérale – Le métier d’astrologue entre temple et cabinet
  • Deuxième partie: Lectures
    • Chapitre 4: Divinitation et vérité – Les techniques divinatoires et leurs applications
    • Chapitre 5: La part et la faute – La notion de destin dans les consultations astrologiques
    • Chapitre 6: Les liaisons dangereuses – La part des autres dans l’horoscope
  • Troisième partie: Usages et adaptations
    • Chapitre 7: L’emprise planétaire – Petites et grandes afflictions des classes moyennes
    • Chapitre 8: En fin de compte – Les remèdes et le calcul de l’efficacité
  • Conclusion
  • Annexe: Programme des enseignements de licence et de master en jyotisa à la Banaras Hindu University (BHU)
  • Bibliographie
  • Glossaire
  • Index

AstroInde

AstroInde est un logiciel d’astrologie indienne de Philippe Georges. Il est en français et fonctionne sous Windows (testé sous Windows 7).

AstroInde a été élaboré d’après les recommandations de Denis Labouré.

  • Zodiaque sidéral avec différents valeurs d’ayanamsas (Lahiri, Bhasin, Fagan, Revati, Raman) et tropical
  • Option avec ou sans prise en compte de la parallaxe pour les calculs
  • génération d’éphémérides
  • transits
  • périodes planétaires
  • divisions zodiacales
  • ashtakavarga

Comme pour AstroS du même auteur, les différentes fonctions du logiciel sont réparties en onglets:

AstroIndeLa page Résultats affiche en texte tous les calculs:

AstroIndeLa carte du ciel (format carré de l’Inde du Sud) peut s’afficher avec ou sans les symboles des signes et des maisons:

AstroIndeLes périodes planétaires avec et sans parallaxe sont mises côte à côte à l’affichage:

AstroIndeAffichage des divisions zodiacales et de l’Ashtakavarga:

AstroInde

AstroIndePour l’impression vous avez plusieurs options comme d’imprimer telle ou telle page du thème, des éphémérides sur une période donnée et l’enregistrement en format universel PDF. Une impression en série de plusieurs thèmes est également disponible.

AstroIndeCe magnifique outil d’astrologie indienne en français peut être commandé à Philippe Georges à partir du bon de commande au prix de 54 € + 2,50 € de frais de port.

Une version « Express » gratuite est disponible sur le site de l’auteur.

Jagannatha Hora

Jagannatha Hora est un logiciel d’astrologie indienne  créé par P.V.R. Narasimha Rao. Le logiciel est gratuit, il est en anglais et fonctionne sous Windows à partir de la version 95 et fonctionne sous Windows 7 (32 et 64 bits).

P.V.R. Narasimha Rao est un ingénieur indien qui vit près de Boston où il enseigne l’astrologie. Fils d’astrologue, P.V.R. Narasimha Rao apprit très tôt les bases de l’astrologie.

Autrefois commercialisé à 185 dollars, ce logiciel est gratuit depuis 2005 et téléchargeable sur Internet à l’adresse http://www.vedicastrologer.org/jh. Malgré sa gratuité le logiciel continue à être mis à jour un à deux fois par an. La dernière version est la 7.51 parue en février 2011.

Jagannatha HoraJagannatha Hora joue dans la cour des grands tels que Goravani Jyotish ou Parashara’s Light. Son interface a su rester claire malgré la grande richesse des fonctions propres aux techniques indiennes. Ainsi quelques onglets permettent d’afficher rapidement les principales informations tout en les disposant harmonieusement à l’écran. Quand d’autres options sont disponibles, d’autres onglets apparaissent. Par exemple, l’onglet « Basics » affiche sur la gauche le thème natal (Rasi) et le thème de Navamsa. La partie de droite comporte d’autres informations principales qui peuvent être remplacées par certains détails à l’aide d’onglets situés au bas de l’écran. Il est ainsi possible d’afficher les maîtres des Nakshatra et des « sub » du système KP jusqu’à 5 niveaux. De la même manière l’onglet « Strenghts » conserve les thèmes Rasi et Navamsa à gauche mais remplace les informations de droite par différents tableaux ou graphiques concernant les forces du thème. L’onglet Dasa agit de même en affichant sur la droite les fameuses périodes planétaires. Sur ce plan Jagannatha Hora s’en sort à merveille en affichant d’abord les neuf grandes périodes et en laissant l’utilisateur cliquer sur celle qu’il voudra analyser pour déployer les sous-périodes et ainsi de suite jusqu’à 6 niveaux. De très nombreux systèmes de Dasa sont d’ailleurs disponibles et la durée de l’année peut être modifiée.

Le logiciel cache de multiples menus sous le clic droit de la souris. Au milieu de ce menu contextuel vous trouverez une fonction très appréciable parmi d’autres qui permet de copier toute informaton dans le presse-papier de Windows d’un seul clic sans avoir à sélectionner le tableau qui vous intéresse. Il vous reste ensuite à coller le contenu dans votre éditeur de texte préféré.

Evidemment ce logiciel s’adresse à celles et ceux qui ont étudié l’astrologie indienne. Les noms des techniques ne parleront guère aux autres! Les préférences et options sont typiques de la diversité des écoles d’astrologie indienne, mais l’utilisateur pourra choisir le paramétrage adapté à la sienne. Equipé d’un atlas très complet, Jagannatha Hora bénéficie d’atouts indéniables avec sa richesse de fonctions et de paramétrages, son interface claire qui est une gageure en la matière, un manuel très détaillé (en anglais) et un prix imbattable!

Jyotish, l’astrologie de l’Inde, vol.III Dashas: les périodes et leurs fruits, de Pandit Vishwanath Shastri

Après un premier volume sur les bases de l’astrologie indienne et un deuxième sur les significations des planètes et des signes en maison, voici le troisième volume de cette merveilleuse collection d’astrologie indienne (écrite par un astrologue indien et en français) consacré aux périodes planétaires.

A ma connaissance il s’agit du deuxième livre écrit en français sur le sujet, le premier étant celui de Denis Labouré (ouvrage complètement dépassé par les recherches de l’auteur qui s’appuie surtout sur la méthode de Krishnamurti). Certes, les autres ouvrages d’astrologie indienne font aussi référence aux périodes planétaires, le système de prédiction le plus important pour dater les événements.

Cet ouvrage est donc classique: il s’agit du système Vimshottari Dashas (on attend toujours de pouvoir lire quelque chose en français sur le système Yogini par exemple), le plus populaire des systèmes de dashas (périodes). Pas de polémique non plus sur le choix entre 360 ou 365 jours par an.

Techniquement le système est assez simple: 9 périodes planétaires couvrent une existence de 120 années. Chaque période est régie par une planète (le septénaire et les Noeuds lunaires) et possède sa propre durée: Soleil 6 ans, Lune 10 ans, Mars 7 ans, Rahu 18 ans, Jupiter 16 ans, Saturne19 ans, Mercure 17 ans, Ketu 7 ans, Vénus 20 ans. Ces périodes se suivent toujours dans le même ordre mais chaque natif commence le cycle à un moment précis indiqué par la position de la Lune dans son thème. Il faut donc un peu de patience pour déterminer par calcul quand finit la première période entamée.

Les périodes (Mahas dasha) ayant des durées assez longues, elles sont divisées en sous-périodes (Bhukti) avec une durée proportionnelle: la période de Vénus est divisée en 9 sous-périodes dont la première sera régie par Vénus (d’une durée de 20/120e de 20 années),  la deuxième par le Soleil (d’une durée de 6/120e de 20 années), etc.

Il est encore possible de diviser les sous-périodes en inter-périodes (Pratyantara dasha) de la même façon, et de continuer ainsi encore une fois pour obtenir des fourchettes de temps de plus en plus petites. Mais plus le nombre de divisions est important, plus l’interprétation devient difficile.

Tous ces calculs peuvent être obtenus rapidement grâce à l’informatique. Plusieurs logiciels vous les fourniront: « l’Horloge indienne » d’ Uranie Software en français, ou « Goravani Jyotish » en anglais (logiciel complet d’astrologie indienne). Evitez les logiciels d’Auréas pour les techniques indiennes: la présentation des résultats est sans intérêt. Evitez aussi le logiciel « Andromède », vendu par Micro Application, qui fournit des calculs entièrement faux pour les périodes.

Après cette petite digression, revenons au livre de Shastri et à la méthode d’interprétation qu’il propose..

Après l’énoncé de 14 règles déterminant la bénéficité ou la maléficité d’une planète selon ses dignités ou sa direction, les « fruits » des planètes sont examinés pour chaque Ascendant. Chaque Maha dasha est ensuite examiné en fonction de la force de la planète qui le régit et sa position en signe. D’autres remarques terminent l’interprétation de chaque Maha dasha. Chaque Bhukti de chaque Maha dasha est ensuite étudié. Voici un exemple significatif de ce qui est dit:

Pour le période du Soleil et la sous-période de Mercure:

« Si Mercure est fort et placé en maison trikona ou kendra, il donne les facultés et les moyens d’acquérir maisons, véhicules, bijoux…, de tirer profit de toute chose, d’apprendre la musique et le chant ou de réussir dans ce domaine si la technique en est déjà connue, d’accroître le pouvoir de séduction auprès des femmes. Si Mercure est maître de la maison VIII, faible ou placé dans la 3ème, 6ème ou 11ème maison comptée à partir de la maison où se situe le Soleil, il apporte la destruction, l’anéantissement des pouvoirs, les pertes de toute nature, les maladies, la mort. »

Les fruits des Pratyantara dasha sont enfin étudiés, sans exhaustivité puique seuls 81 cas sur 729 figurent en fin d’ouvrage.

Si l’auteur ne tombe donc pas complètement dans le piège d’une interprétation toute faite des périodes planétaires, on regrette cependant qu’il n’ait pas su développer plus longuement sa méthode d’interprétation et l’illuster par de nombreux exemples: en annexe seules 3 périodes d’un thème sont étudiées rapidement. Le manque de pratique par l’exemple est le grand défaut du livre et de la collection.

(19/06/1997)

Achetez ce livre sur Amazon

Initiation à l’astrologie indienne, de Samir Azar

L’astrologie indienne commence enfin à pouvoir être étudiée en français grâce à la multiplication d’initiations. Après la malheureuse, très malheureuse édition d’un livre de Jacqueline Macou chez Dervy, voici que les éditions québécoises de Mortagne nous offre un très honnête exemple dans cette catégorie.

L’organisation du livre est très classique: chapitres sur l’astronomie, sur les significations des planètes, des signes, des maisons, des planètes en signes puis des planètes en maisons. Chaque facteur astrologique est étudié sur plusieurs plans. Le lecteur s’intéressera moins aux interprétations des planètes en signes que des planètes en maisons ou mieux encore des maîtres en maisons. Le cas d’une interprétation particulière pour une nativité féminine est souvent rapporté, comme le veut l’astrologie indienne dont certains ouvrages sont entièrement consacrés aux femmes !. Les aspects particuliers à l’astrologie indienne sont bien sûr évoqués mais il ne s’agit pas d’en faire un dictionnaire comme en astrologie occidentale.

Le lecteur regrettera peut-être le manque de clarté dans le calcul des maisons selon la domification choisie. Cette domification se caractérise par une division de l’espace compris entre le MC et l’AS en 6 parties égales qui forment chacune la moitié d’une maison. L’AS et le MC sont au centre des maisons I et X. L’espace compris entre l’AS et le FC est divisé en 6 de la même façon. Seules 6 maisons sont donc égales entre elles. Ce système est heureusement vite abandonné dans la pratique pour être remplacé par le système plus répandu d’une domification zodiacale où le signe ascendant est la première maison (pas de cuspide).

Le lecteur regrettera aussi le choix de la carte, celle du Nord, qui n’est d’ailleurs que fort peu représentée dans le livre. Même pour une initiation, il aurait été bon de parler de l’autre système de représentation (carte du Sud) et d’expliquer plus longuement l’ayanamsa.

Les techniques indiennes sont finalement peu abordées. Quelques mots sur les relations planétaires, les forces, mais sans aller trop dans les détails. Quelques mots sur les Navamcha. Presque rien sur les yoga, ces combinaisons planétaires si importantes dans cette astrologie. Pas un mot sur l’Ashtakavarga. En matière de prédiction seul le système des périodes planétaires Vimshottari est expliqué, avec un certain bonheur.

Le lecteur appéciera l’étude très détaillée d’un thème, ainsi que de 3 autres plus succintement.

En annexe il manque les tables des maisons pourtant promises. En cadeau figure un programme informatique dont le code est fourni, pour calculer les postions planétaires. Mais il faudra un certain courage pour l’utiliser puisqu’il faut entrer toutes les lignes de code dans son PC pour le créer. Conseil: que le lecteur ne perde pas son temps à l’essayer!

Ce n’est pas encore la meilleure introduction à l’astrologie indienne. C’est à croire qu’on ne peut faire que trop compliqué (Gillet, Raman) ou trop mal (Macou) ou trop simple (Azar, Déthier) ou trop remanié (Labouré).

Initiation à l’astrologie indienne
de Samir Azar

Editions de Mortagne, 1996, 363 pages, 169 FF
ISBN 289074857X

Achetez ce livre sur Amazon ou Priceminister